Miroir

Il n’y a pas de vie plus grande, il n’y a pas de vue plus belle

Que celle qu’on a d’ici, du haut des lignes que tu écris.

Il n’y a pas de mots plus doux, il n’y a pas de mots plus fous

Que ceux dont tu uses pour dire toi, moi, nous.

Il n’y a pas de joie sincère à te savoir heureux sans moi

Il n’y a pas vraiment matière, il n’y a pas vraiment de droit.

Il n’y a pas vraiment d’obstacle quand je te parle les yeux fermés

Il n’y a pas vraiment de chose à ajouter.

Il n’y a pas vraiment de nous

Il n’y a pas vraiment autre chose

Qui vaille seulement le coup

Que l’on se rêve si l’on ose.

Il n’y a pas vraiment de nous si l’on y pense,

Ni toi ni moi vraiment distincts,

Juste tourner main dans la main,

Deux flammes jumelles qui dansent.

Et peu importe que tu sois loin

Peu importe la distance

Si l’on connecte nos instincts

Je sais de toi ce que tu penses

Tu sais de moi ce qu’il faut savoir

Ni amoureux, ni amis,

Juste l’éternelle bougie

De mon âme miroir.

Publicités

2 réflexions sur “Miroir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s