Perspectives et rituel de début d’année

Je vais commencer par vous souhaiter une belle et heureuse année, pleine de lumières et de joie. Un peu plus tranquille, mais pleine de jolies surprises. Une année ensoleillée.

Je ne vais pas dresser le bilan de 2015 comme je le fais chaque année, d’une part parce que je n’ai pratiquement pas écrit ici durant cette année, d’autre part parce que je préfère me contenter de la rétrospective faite sur mon autre blog, où je ne garde que le meilleur. Parce que 2015 a été encore empreint de lenteur, de lourdeur, et que la récolte dont je parlais fin 2014, et que j’attendais avec impatience, n’a pas été flagrante.

Qu’en sera-t-il en 2016 ? Une année 9, la fin d’un cycle… C’est l’année où l’on nettoie, où l’on laisse derrière soi ce dont on ne veut plus, où l’on se recentre et où l’on se dirige vers ce qu’on veut vraiment. Une année 9 n’est pas sans difficultés, sans heurts, sans pertes parfois. Ce peut être une année très dure. Ce peut être aussi une année limpide, si tant est que l’on accepte de lâcher ce qui doit l’être et d’aller vers ce qui nous correspond. En année 9, ça déménage, dans tous les sens du terme !

Je ne sais pas comment vous abordez cette année, personnellement j’ai un besoin d’être moi qui grandit depuis quelques mois et me pousse à plus d’indépendance. J’ai envie de faire des choses qui n’appartiennent qu’à moi, d’écrire, de me remettre à lire, d’être un peu seule. D’exister en tant que personne, d’aller vers mes envies futiles et vers mes rêves plus profonds. J’ai une furieuse envie que ça bouge. Quitter cette maison qui m’horripile et ne nous convient plus du tout, avoir un vrai statut dans l’activité de mon homme, réussir à me trouver du temps pour écrire vraiment, ne plus me sentir submergée tout le temps. Vaste programme !

Je ne commence pas l’année dans les meilleures dispositions. Je me sens mal, découragée, déprimée. Je n’ai pas envie. J’aimerais que tout soit différent, mais je sais qu’il faudra encore cette année pour mettre de nouvelles choses en place, et cela me fatigue d’avance. Le fait de n’avoir pas vu le soleil depuis plus de trois semaines n’aide en rien je crois. Pour autant, j’ai pas mal d’espoirs pour 2016. Je l’espère année d’ouvertures, d’opportunités, de nettoyage.

En parlant de nettoyage, je vais faire aujourd’hui un petit rituel de début d’année que j’aime bien, et que je n’ai pas fait depuis trop longtemps. Il s’agit d’allumer un petit feu en extérieur, et d’y brûler ce dont on ne veut plus, sous forme de petits papiers. On écrit dessus ce dont on veut se débarrasser, sous forme affirmative toujours. Par exemple, on n’écrit pas « je ne veux plus fumer », mais juste « fumer », puisque c’est de cela qu’on veut se débarrasser. C’est un exemple simple, mais tout peut être écrit : se sentir incapable, avoir peur de se lancer, dépendre du regard des autres… J’aime ces actes symboliques qui aident à encrer quelque chose dans notre inconscient.

2016, année de nettoyage ? J’aimerais tant épurer et esquisser les bases d’une année 2017 qui marquera le début d’un nouveau cycle plus serein. Ce sera mon objectif.

Et vous, comment abordez-vous cette nouvelle année ?

Publicités

7 réflexions sur “Perspectives et rituel de début d’année

  1. Marie Kléber dit :

    L’année du 9 oui ma belle. J’ai l’impression qu’à la fin de cette année on y verra plus clair. Depuis 3 ans je suis Héloïse du blog http://purenrgy.com et son Burnng Bowl:se détacher de ce qu’on ne veut plus pour l’année à venir et définir ce qu’on veut créer.
    On se sent plus léger face à une année nouvelle.
    J’espère que tu pourras prendre davantage de temps pour toi en 2016 et que tes souhaits se réaliseront.
    On croise fort les doigts pour chacun d’eux.
    Grosses bises de nous deux.

    J'aime

    • Laurie dit :

      Tu sais que pour toi cette année un lien important va être défait, c’est vraiment une année 9 là!! 🙂 Je viens d’aller voir ce blog, je crois que je vais le lire aussi du coup! Les trois étapes dont elle parle, c’est exactement comme ça que je le ressens. J’ai juste l’impression que la moisson se fera plutôt en année 1, mais rien n’est immuable. Comme dit mon amie, si on fait ce qu’il faut, on peut très vite entrer dans l’énergie de l’année suivante.
      Sinon, le cercle des écrivaines qui s’empiffrent, tu trouves pas que c’est une super graine à semer? 🙂
      Bises ma belle!

      Aimé par 1 personne

  2. Laurie dit :

    C’est mon rituel de nouvel an !! Enfin, on l’a pas fait cette année mais d’habitude on y coupe pas … cela dit il n’est pas trop tard, l’année ne fait que commencer !
    J’espère que 2016 te sera plus douce que 2015 et que, progressivement, les choses vont se mettre en place de manière à ce que tu trouves un équilibre … et que tu puisses pleinement être toi (c’est à dire encore plus exceptionnelle que ce que tu n’es déjà <3). Je te souhaite encore plein de jolies choses ma belle ❤

    J'aime

    • Laurie dit :

      Oui, on en a parlé au téléphone, d’ailleurs ça m’a donné envie de le refaire 🙂 On ne l’a pas fait depuis trois ans. Non, il n’est pas trop tard pour le faire!
      La fin 2015 a amorcé un peu de changement, espérons que ça dure! Et toi, tu sais que c’est la bonne année pour se séparer d’une maison… et pondre un livre! Sortie prévue en 2017 🙂
      Des bisous ♥

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s