Nouveau départ ?

Si je devais donner un titre à mon été, ce serait sans doute « Quatre enterrements et un mariage ». Pas le meilleur été de ma vie, en somme. Deux personnes sont parties, deux autres se retirent, un rêve s’envole, une page se tourne. Mais une vie est là, toute neuve et pleine d’éclat, et balaye tout le reste. Et deux personnes s’unissent et leur amour pique les yeux. Heureusement, il y a encore de la lumière.

Cet automne, cela fera deux ans que nous sommes installés ici. Depuis toujours, nous avons des cycles de deux ans, et il semblerait que cet endroit n’échappe pas à la règle, et que nous allons finalement lui dire au revoir. J’avais souhaité le quitter pour notre véritable chez nous, mais ce ne sera pas encore pour cette fois. Pourtant, pourtant… Il y a cette maison, cette idée un peu folle…

C’est une maison immense, démesurée. C’est un rêve d’enfant, celui de Mister T. Elle est dans un endroit que je ne pensais jamais pouvoir adopter, et pourtant… C’est le genre de maison qui serait un refuge pour mes petits-enfants, qui voudraient à tout prix la conserver un jour. Qui diraient « Regarde, mon amour, nous y serons bien. Non, ne jette pas cette veille boîte ! C’est celle où ma grand-mère mettait les bonbons qu’elle nous achetait… ». Mais voilà, il va sans doute falloir regarder mon homme en faire le deuil. Parce que lorsqu’une famille toute entière veut en finir avec une maison, on ne peut pas lutter, à moins d’avoir les moyens de l’acheter.

Bref, vous l’aurez compris, pour qu’on envisage de changer de région c’est que la remise en question est de taille. Et, comme souvent, elle se fait plutôt dans la douleur. L’activité de Mister T. connais un franc succès, mais il manque de place et perd du temps, beaucoup trop de temps, ce n’est plus rentable. Ce petit village qui nous accueilli il y a deux ans ne nous correspond plus vraiment. Il faut chercher un ailleurs, encore.

Il y a une solution près d’ici, un grand atelier. Ce qui veut dire que le déménagement dans une autre maison pourra attendre. Pourtant, je sens cette envie de partir, cette envie de changer que je connais bien. Cela me fait peur : arrivera-t-on à se poser un jour vraiment ? J’aime à croire que notre maison « à nous » sera notre point d’ancrage. Quand on n’est pas chez soi, on améliore le moins possible, on ne peut presque rien changer, on s’adapte aux murs. Cette maison de famille, c’était une occasion unique d’être chez nous, de tout changer, tout modeler, de casser, de refaire, de lui donner la forme de notre famille actuelle, de celle à venir. Pour ma fille, j’aimerais tant avoir une maison où nous nous sentons bien tous les trois.

Quoi qu’il en soit, il y a pas mal de questions, pas mal d’inquiétudes, pas mal de lassitude en ce moment. Si j’en avais le temps, j’écrirais beaucoup je pense. J’espère vous raconter bientôt quel chemin nous aurons choisi, quel nouveau départ nous prenons, et à quel point c’est bon de changer. Aujourd’hui, je suis partagée entre ces sentiments négatifs et l’envie de trier, jeter, faire des cartons, cette excitation à l’approche d’un nouveau départ. Parce qu’un déménagement, c’est toujours plein d’espoirs.

Publicités

2 réflexions sur “Nouveau départ ?

  1. missk123 dit :

    Un ete difficile et des changements a venir. Bien sur des qu’on parle de changement on se sent partage entre le renouveau et la perte de ses reperes. Ce n’est jamais facile de partir vers de nouveaux horizons.
    « Quand on n’est pas chez soi, on s’adapte,.. ». Depuis que j’ai quitte le domicile familial je ne me suis jamais posee plus d’1 an et demi a un endroit, dans un appartement. Je ne me suis jamais sentie « chez moi » et jusqu’a aujourd’hui je le vivais bien.
    Quand un enfant arrive dans notre vie, on a subitement envie de se poser, de lui offrir de la serenite, de faire des projets en puisant de l’energie dans ce foyer construit, ce foyer qui est la notre.

    J’espere que ce nouveau depart vous apportera le bonheur que vous meritez. Ou que vous soyez, vous pouvez etre surs que nous parcourerons les kilometres qui nous separent pour passer vous voir et partager des instants heureux.

    Je pense fort a vous trois.

    J'aime

    • Laurie dit :

      C’est vrai que l’arrivée d’un enfant change tout, qu’on a envie de lui donner un cadre agréable dans lequel il reviendra avec plaisir lorsqu’il sera grand… Mais bon, eux ça leur est égal, tant qu’on les aime! C’est notre vision de la famille à nous qu’on projette finalement dans cette envie de se poser quelque part…
      J’y compte bien ma belle, que vous veniez nous voir! 😉 Je vous embrasse tous les deux ♥

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s